LE GEIE

Inauguration du canal transfrontalier Condé-Pommeroeul

Le 30 novembre 2023, Voies navigables de France (VNF) et le Service public de Wallonie (SPW), membres du GEIE Seine-Escaut, ont inauguré le canal Condé-Pommeroeul, lors d’une navigation officielle en présence du ministre français délégué aux transports Clément Beaune, du ministre wallon du Climat, de l’Énergie, des Infrastructures et de la Mobilité Philippe Henry, du coordinateur européen du corridor Mer du Nord-Méditerranée (NSMED) Péter Balasz et du vice-président de la Région Hauts-de-France chargé des mobilités et des infrastructures de transports Christophe Coulon.

Fermé à la navigation depuis 1992 pour cause d’envasement partiel, ce canal transfrontalier de 11 kilomètres va donc bientôt être réouvert à la navigation fluviale à grand gabarit et permettra aux embarcations jusqu’à 3 000 tonnes de gagner une demi-journée de trajet en évitant un détour de 30 kilomètres par le canal Nimy-Blaton-Péronnes. Cette réouverture est au cœur de la liaison européenne Seine-Escaut, qui reliera le bassin de la Seine, la façade maritime de la Hauts-de-France, le bassin de l’Escaut et les ports de l’Europe du Nord-Ouest. Elle témoigne aussi de la coopération internationale exemplaire qui préside à la réalisation du réseau Seine-Escaut, entre les partenaires belge et français.

Depuis 2016, Voies navigables de France (VNF) et le Service public de Wallonie (SPW) ont mené d’importants travaux de dragage et de recalibrage, avec l’extraction d’1 million de mètres cubes de sédiments et le terrassement de 450 000 m3 de terre. Les travaux ont aussi consisté en l’élargissement et l’approfondissement du canal pour qu’il permette la navigation de bateaux chargés jusqu’à 3 000 tonnes (contre 1 350 tonnes dans les années 90). C’est un élément essentiel du report modal, un convoi fluvial de 3 000 tonnes équivalent à la circulation de 150 camions évités sur les routes.

L’élargissement du canal de Condé-Pommeroeul et sa remise en navigation contribuent à augmenter les capacités de transport de tout le réseau fluvial du Nord – Pas-de-Calais : les perspectives de trafic attendues à l’horizon 2030 s’élèvent à 6,5 millions de tonnes avec l’arrivée attendue du canal Seine-Nord Europe, dont la réalisation est portée par la Société du Canal Seine-Nord-Europe.Ce grand chantier a aussi fait l’objet d’une gestion environnementale exemplaire : les mesures environnementales mises en place (réalisation d’une zone humide de 34 hectares et d’aménagements spécifiques pour les castors et les chauves-souris) ont représenté 15 % du budget global de l’opération.

Au total, 116 millions d’euros ont été investis pour la réouverture du canal Condé-Pommeroeul. Une réalisation rendue possible grâce au soutien financier majeur de tous les partenaires : la Commission européenne (35 M€ avec le Mécanisme pour l’interconnexion en Europe), le SPW (46,2 M€), la République française et VNF (14 M€) et la Région Hauts-de-France (21 M€).